Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/eda-lille.org/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 225 Cinquante pays créent l'Agence des énergies renouvelables, à Bonn - Environnement et Développement Alternatif

Accueil du site > Thèmes > Energie > Energies nouvelles > Cinquante pays créent l’Agence des énergies renouvelables, à (...)

Cinquante pays créent l’Agence des énergies renouvelables, à Bonn

janvier 2009 - envoyer l'article par mail - - fontsizeup fontsizedown

Des années d’atermoiements et de multiples obstacles politiques n’ont pas eu raison du projet d’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) : elle a été officiellement créée, lundi 26 janvier 2009 à Bonn, par cinquante pays - notamment l’Allemagne, l’Espagne et le Danemark, qui se sont engagés de longue date en faveur des énergies vertes. Au total, une centaine de nations seront présentes à cette conférence inaugurale, même si certains grands pays (Etats-Unis, Chine, Japon, Brésil...) ne s’y associeront pas dans l’immédiat.

La signature de la France est restée incertaine jusqu’au dernier moment du fait de l’hostilité du ministère des affaires étrangères notamment en raison du choix de l’anglais comme seule langue de travail de l’Irena. De plus l’Elysée n’était pas enthousiaste. Cependant la volonté du ministre de l’écologie d’engager Paris dans l’aventure de la première agence mondiale exclusivement consacrée à ces énergies a fini par emporter une décision favorable.

La nomination des dirigeants de l’Irena interviendra en juin 2009, comme le choix du siège. Fer de lance du projet, l’Allemagne défend la candidature de Bonn, mais l’Autriche, l’Espagne, le Danemark, le Kenya et d’autres sont intéressés. Y compris Abu Dhabi. " Nous souhaitons que l’Irena s’installe à Masdar City ", dit Sultan Al-Jaber, patron de la société Masdar, promoteur de l’écocité " zéro carbone " qui ouvrira ses portes dans l’émirat en 2016... à suivre !