Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/eda-lille.org/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 225 Eau potable, assainissement et déchets dans LMCU - Environnement et Développement Alternatif

Accueil du site > Actualité > Locales > LMCU et Conseil de Développement > Eau potable, assainissement et déchets dans LMCU

Eau potable, assainissement et déchets dans LMCU

mai 2009 - envoyer l'article par mail - - fontsizeup fontsizedown

Chaque année nous regrettons une pratique qui nous oblige à « avaler » les trois documents en quelques jours ce qui pénalise une réelle consultation et un échange qui pourrait être plus fructueux. L’ensemble de nos remarques est sur le site EDA.

Quelques extraits :

1)Prix et qualité du service public d’élimination des déchets : nous insistons à nouveau sur
- Le gisement des encombrants est encore quasiment totalement incinéré ou mis en décharge alors qu’il recèle des matériaux qui pourraient être valorisés !
- Le « jeter moins » pourrait à nouveau faire l’objet de campagnes d’information, la réduction des gisements reste trop lente
- L’indication du coût du traitement des dépôts sauvages inciterait pouet-être à davantage de « civisme ».
Nous sommes préoccupés par les tonnages de monoflux très importants orientés vers le Centre de Valorisation Energétiques pour y être brûlés alors que nous pensions qu’ils faisaient l’objet d’un tri sélectif au même titre que les « biflux » dont les résultats sont moins importants que nous le pensions.
Nous avons noté par ailleurs les multiplications d’offres de bennes dans les municipalités pour trier les déchets en amont au lieu de les incinérer eux aussi et surtout l’ouverture prochaine de nouvelles déchetteries. Nous attendons avec impatience les autorisations d’utiliser le biogaz produit pour faire rouler bus et camions bennes ! Enfin nous maintenons nos regrets à propos de l’incinération des boues de stations d’épuration au lieu de les valoriser en biogaz certainement très précieux pour les années à venir.

2)Prix et qualité du service public assainissement : la collecte des eaux usées a été beaucoup améliorée ces dernières années et sur ce point, les objectifs Directive Cadre seront atteints à condition d’accompagner les personnes souvent très modestes qui n’ont pas encore procéder à la mise aux normes de leurs installations. De même d’importants travaux ont été réalisés pour limiter les risques d’inondation (bassins/réservoirs/conduite pour évacuer les eaux claires à Fives...) autant de mesures qui seront efficaces pour l’avenir !

Quelle surveillance pour les rejets agricoles ? Y a-t-il encore des dérogations pour les industriels qui ne disposeraient pas encore de stations de traitement pour traiter leurs effluents ? Pourquoi encore accorder des tarifs dégressifs pour les rejets importants ? Où vont les rejets liquides des hôpitaux ? Donnent-ils lieu à des mesures de radioactivité dans les milieux ?

3)Prix et qualité du service public eau potable : avoir instauré un système d’information et de gestion des eaux souterraines de même que vouloir sanctuariser le secteur des champs captants sont autant de bonnes nouvelles encore faut-il qu’il n’y ait pas de petits tronçons routiers qui viennent émailler le territoire ici ou là ! De même la suppression des canalisations en plomb qui devrait terminée pour 2013.
Le problème de l’approvisionnement en eau de qualité est toujours préoccupant : des campagnes d’information pour économiser cette denrée précieuse pourraient être relancées ? De plus, l’installation de récupération d’eau de pluie gagnerait à être valorisée avec bien sûr toutes les consignes concernant les précautions Santé.
Insister auprès des agriculteurs pour qu’ils réduisent fortement engrais, pesticides constitue une demande constante de notre part de même que l’instauration de tarifs progressifs, solution qui nous parait pertinente pour économiser l’eau de manière responsable.

Voir en ligne : Itinéraires