Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/eda-lille.org/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 225 Les actions d'EDA au sein de Lille Métropole - Environnement et Développement Alternatif

Accueil du site > Actualité > Locales > LMCU et Conseil de Développement > Les actions d’EDA au sein de Lille Métropole

Les actions d’EDA au sein de Lille Métropole

Prise en compte de l’environnement et des populations précaires

novembre 2009 - envoyer l'article par mail - - fontsizeup fontsizedown

Conseil de développement :

EDA a participé à la préparation du Grand débat DEVELOPPEMENT DURABLE de LMCU. Dix propositions ont été présentées et feront l’objet d’une réflexion à la fois en ateliers regroupant divers acteurs du territoire, des groupes élargis appelés à apporter des témoignages des actions mises en place, des difficultés rencontrées mais aussi des réussites notamment en ce qui concerne l’engagement de nombreuses personnes au niveau communal. Toutes ces données constitueront la « matière » du livre blanc que LMCU compte rédiger pour fin 2010 et qui à son tour servira de socle pour le futur Plan Climat en cours d’élaboration.


Au niveau de l’Eurométropole :

EDA est également membre de la nouvelle entité qui s’est créé : le Forum Euro Métropole dont le siège est à Tournai. Divers thèmes ont été évoqués lors de la première réunion de travail le 8 décembre dernier. EDA a proposé d’évoquer la mise en place de circuits courts agricoles dans cette entité dont les espaces sont très convoités pour des activités économiques mais qui, à nos yeux constituent des réserves foncières précieuses pouvant répondre aux besoins alimentaires locaux et ainsi éviter des importations de légumes en provenance de pays éloignés. Moins de CO2 pour le transport, moins d’intrants chimiques, tels seront les arguments que nous ne manquerons pas d’avancer.


Rencontres avec l’association Magdala :

Deux ont eu lieu pour évoquer la problématique de l’accès à l’eau : avant de proposer à Lille Métropole des modifications de tarification, nous avons écouté les problèmes des personnes présentes à propos du montant de leurs factures. C’est en effet le prix de location du compteur et les frais fixes qui aggravent leur situation déjà très précaire et les conduisent à se passer d’un confort minimum tel celui de l’accès à suffisamment d’eau tout simplement !
Les informations concernant l’approvisionnement en eau potable et l’assainissement ont intéressé les personnes présentes et contribué à mieux comprendre la tarification. La prochaine rencontre, le 11 janvier prochain sera consacrée à la préparation du courrier qui sera très prochainement adressé à LMCU.