Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/eda-lille.org/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 225 Bilan de 2006 - Environnement et Développement Alternatif

Accueil du site > L’association EDA > Bilans des activités d’EDA > Bilans annuels > Bilan de 2006

Bilan de 2006

2007 - envoyer l'article par mail - - fontsizeup fontsizedown

Nous avons poursuivi nos engagements 2005 en matière d’application des objectifs de l’article 14 de la Directive Cadre européenne EAU, principalement pour le volet fluvial (Bas près Comines - Becque de Neuville en Ferrain).
Nous avons intensifié nos participations aux réunions d’instances de concertation et nous sommes attachés à rédiger des propositions argumentées suite à une lecture attentive des divers rapports qui, souvent, ne nous sont fournis que quelques jours seulement avant les réunions ! Le journal Bouffée d’air, l’émission de radio La Mauvaise Herbe en ont fait de larges échos.

Points forts de notre bilan 2006 :

1 - Transports et déplacements : ce thème nous a mobilisés toute l’année

- Organisation le 11 mai à Hem d’une conférence PDU où en est-on en présence de Paul Astier Vice président LMCU en partenariat avec l’association locale Rencontres citoyennes
- Au sein de la commission déplacements du Conseil de Développement : un rapport est en cours de préparation au sein duquel les remarques EDA ont largement été intégrées
- Lors des rencontres du Predit (Programme de recherche et d’innovation dans les transports terrestres) où des échanges constructifs ont eu lieu entre interlocuteurs différents face à l’évidence de l’aggravation du réchauffement climatique et l’impérieuse nécessité de changer de comportements à tous niveaux d’intervention
- Interventions orales lors de la présentation du projet de Schéma régional de transport et propositions écrites pour le rapport final

2 - Risques majeurs - gestions des déchets radioactifs :

De nombreux déplacements à Paris et à divers colloques nous ont permis d’intervenir pour que les principes de Rio soient respectés notamment pour toutes décisions en matière de déchets particulièrement nocifs, les générations futures étant particulièrement concernées à long terme :
- Déchets issus du démantèlement des centrales obsolètes, et ceux, très dangereux, issus du retraitement à La Hague susceptibles d’être enfouis à Bure (6 d’entre nous ont participé à la manifestation de Bar le Duc le 24 sept.2005)
- Influence de petites doses radioactives trop souvent infligées par des appareils contenants des radioéléments mais surtout lors d’actes médicaux. La France n’a toujours pas transcrit dans sa législation la directive européenne sur l’obligation de justification des actes. C’est particulièrement grave pour les radios faites aux enfants en orthodontie sans protection de la thyroïde
- Dangers des pesticides et leurs conséquences sur la santé avant même la naissance et sur l’ensemble des milieux sensibles (eau/sols). Nous avons assisté le 9 novembre à Paris (Unesco) au très intéressant colloque organisé par le président d’Artac (Association pour la Recherche Thérapeutique anticancéreuse), le professeur Belpomme, pour que la directive Reach interdisent les molécules les plus nocives. De nombreux chercheurs du monde entier étaient présents pour dénoncer la gravité des risques encourus.

3 - Partenariat Agence de l’EAU- Artois Picardie et Conseil Général :

Grâce à une aide financière de l’agence de l’eau et du Conseil général nous avons pu poursuivre notre mission d’information d’un public le plus large possible à propos de l’importance des zones humides et de la qualité des eaux fluviales avec, pour référence, la zone des Bas Près à Comines Belgique :
- 3 mars organisation avec l’association locale Eco-Vie d’une sensibilisation « in situ » commentée par Philippe Mouton en présence de nombreux représentants d’instances françaises et belges
- Relevé floristique réalisé par Gérard Lefebvre de l’association Chico Mendès de Lille
- Présentation du projet à la Commission Internationale de l’Escaut - réunion de la commission communication le 23 octobre 2006
- Suite à de nouvelles informations à propos des projets d’élargissement de la Lys, une nouvelle réunion est prévue pour le 14 mars 2007.

Tout ceci ne peut se réaliser sans un engagement constant de quelques « piliers » de l’association et la confiance, l’amitié permanente entre tous les membres du conseil d’administration, denrées aussi précieuses qu’indispensables, tellement motivantes pour assurer la fonction de présidente, certes, mais mon souhait de passer le relais peu à peu ne semble pas recevoir d’écho !