Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/eda-lille.org/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 225 Eolien en mer - Environnement et Développement Alternatif

Accueil du site > Thèmes > Energie > Energies nouvelles > Eolien en mer

Eolien en mer

vendredi 22 juillet 2011 - envoyer l'article par mail - - fontsizeup fontsizedown

Des projets qui ont du mal à se concrétiser ... et pour lesquels il faut militer

Les projets se multiplient mais le passage à leur mise en œuvre est non seulement encore soumis à quelques controverses de la part de riverains « amoureux » du paysage marin mais c’est surtout maintenant une véritable bagarre entre opérateurs industriels qui est engagée ! Si la France veut atteindre les objectifs européens en matière d’énergies renouvelables, l’éolien reste un atout incontestable grâce aux kilomètres de côtes bien exposées au vent que nous avons la chance de posséder !
« D’ici à 2020, la France compte développer ses capacités de production d’électricité en éolien en mer » a déclaré récemment le Président de la République.
Cherbourg, Brest... et surtout Dunkerque misent sur leurs atout respectifs pour emporter les appels d’offres que l’Etat lance cet été pour produire jusqu’à 3000 mégawatts au large, sur 5 chantiers pressentis dotés de 10 milliards d’euros, représentant 10 000 emplois et une production attendue pour répondre aux besoins de 4,5 millions d’usagers ! Or les choix ne seront connus qu’en avril 2012 !! Encore de précieux mois perdus dans cette nouvelle compétition !

En Vendée justement des accords sont déjà conclus entre partenaires à propos du site situé entre les îles d’Yeu et de Noirmoutier. Il s’agit d’implanter 96 éoliennes, ce qui correspond à la couverture des besoins en électricité d’environ 680 000 foyers.
Il « semblerait » que cette région ait toutes chances d’être retenue pour contribuer à l’option éolienne engagée par le gouvernement : des promesses auraient été faites aux élus locaux mais les filières industrielles locales craignent que l’attente de la décision finale ne leur soit fatale car les projets présentés étaient prévus pour démarrer rapidement ! Le fait du choix d’avril 2012 pour publier la liste des sites retenus pose problème car les contrats seront à renégocier avec le nouveau gouvernement !

La communauté urbaine de Dunkerque entend quant à elle promouvoir avec force les atouts de son port et vient d’organiser deux journées pour les valoriser ! Le groupe Alstom cherche en effet un port pour installer son activité d’éolien offshore. 85% du marché Mer du Nord est déjà couvert par l’Allemagne et le Royaume Uni ! La France a pris du retard et ne pèsera qu’à hauteur de 5% du marché européen : néanmoins c’est une manne que le Port de Dunkerque n’entend pas laisser s’envoler !
Alors que le groupe Alstom a déjà obtenu le contrat de construction de trois parcs éoliens au Brésil pour une production de 580 000MWh par an soit assez d’électricité pour subvenir aux besoins de 100 000 foyers ... en France... les lauréats devront confirmer la faisabilité de leur projet à l’été 2013, pour des débuts de construction fixé en 2015 !
Pourtant, le gouvernement mise sur ce secteur pour créer de l’emploi mais dans plus de trois ans seulement alors que la filière éolienne est une option qui a déjà prouvé son efficacité dans bon nombre de Pays où elle est d’ailleurs déjà largement développée ! Oui, l’éolien a déjà le vent en poupe mais pas chez nous !!!