Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/eda-lille.org/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 225 Rapport du gouvernement japonais au sujet de la catastrophe nucléaire de Fukushima le 11 mars 2011 : Le gouvernement et TEPCo mis en cause - Environnement et Développement Alternatif

Accueil du site > Actualité > Internationales > Rapport du gouvernement japonais au sujet de la catastrophe nucléaire de (...)

Rapport du gouvernement japonais au sujet de la catastrophe nucléaire de Fukushima le 11 mars 2011 : Le gouvernement et TEPCo mis en cause

mercredi 25 juillet 2012 , par Nathalie - envoyer l'article par mail - - fontsizeup fontsizedown

Le rapport de 450 pages a été rendu lundi 23 juillet 2012. Il est issu des entretiens réalisés avec 772 personnes impliquées avant et pendant l’accident.

Le document annonce que le gouvernement et la société exploitante TEPCo (Tokyo Electric Power) ont ignoré le danger lié à l’énergie nucléaire. Ils n’auraient pas « perçu la réalité du danger », pensant qu’un accident grave ne pouvait pas se produire dans leur pays. Non seulement les autorités en place et TEPCo n’ont pas pris les mesures suffisantes pour empêcher un accident, mais ils n’ont pas non plus su le gérer quand il est survenu.

On parle dans le rapport de «  … gestion de crise déficiente… structure organisationnelle peu adaptée aux situations d’urgence…formation insuffisante du personnel en cas d’accident grave… »

De plus, il est précisé que TEPCo a délibérément retardé les études destinées à identifier les causes de l’accident, empêchant par là-même, l’industrie nucléaire japonaise d’en tirer des conclusions adéquates.

Mais maintenant que ces conclusions sont enfin tirées au clair, grâce en partie à ce rapport, pourquoi le gouvernement a-t-il accepté de redémarrer des réacteurs ?
Des enseignements ont-ils été tirés de cette catastrophe ?
Quelles nouvelles mesures ont été prises pour la gestion de crise ?