Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhosts/eda-lille.org/httpdocs/config/ecran_securite.php on line 225 Il y a 20 ans EDA préparait RIO 1992 ! - Environnement et Développement Alternatif

Accueil du site > Actualité > Internationales > Il y a 20 ans EDA préparait RIO 1992 !

Il y a 20 ans EDA préparait RIO 1992 !

dimanche 29 juillet 2012 , par Anita Villers - envoyer l'article par mail - - fontsizeup fontsizedown

Enthousiasme, rencontres : nous devenions citoyens du Monde et prenions conscience à la fois de la vulnérabilité de la Planète et de la nécessité du rôle de chacun pour stopper et inverser les gâchis de ressources non renouvelables, les rejets de gaz à effets de serre... Nous devenions les garants de la sobriété, du partage, de la réduction de la pauvreté et allions faire pression sur les décisions politiques pour y parvenir.

A l’échelon régional un énorme changement s’est opéré : les acteurs de terrain se sont emparés des leviers à actionner pour enrayer l’affaiblissement d’un territoire affecté par des problèmes d’emploi, de santé, de pauvreté liés au déclin industriel minier et textile. Une volonté de modernisation et d’amélioration portée par les collectivités territoriales, le secteur tertiaire, les acteurs économiques s’est peu à peu concrétisée. Les habitants ne sont pas encore assez convaincus du rôle qu’ils ont à jouer dans une reconversion pour laquelle il y a certes encore beaucoup à faire mais elle est amorcée.
Les villes se transforment, le rapport à l’environnement se veut plus respectueux. Innovations, développement de pôles tertiaires, réhabilitation du patrimoine bâti, mise en valeurs du potentiel touristique, projets culturels ambitieux deviennent réalité. L’ouverture prochaine du Louvre Lens et, point d’orgue, l’inscription du bassin minier au patrimoine de l’Unesco en sont la preuve ! Rio 2012

Au niveau mondial, les bilans sont implacables : pauvreté et inégalités, se sont aggravées, les ressources sont allègrement consommées au détriment des générations futures, pire, les appétits pour aller dénicher les dernières gouttes de pétrole sous les pôles, au plus profond des mers sont aiguisés grâce aux performances technologiques... l’eau, les sols se raréfient car de moins bonne qualité... graves menaces climatiques, pertes irréversibles de biodiversités... la liste est longue. Ce sont les politiques marchandes qui continuent d’imposer leur dictat en « verdissant » simplement leurs appétits. Les élites des pays émergents accèdent à davantage de confort au détriment des laissés pour compte. Les Etats-Unis ont à nouveau boycotté la rencontre, l’Europe ne s’est pas engagée non plus si bien que la perspective d’une déclaration finale décevante s’est révélée exacte.

Cela ne nous démotive pas bien au contraire : nous avons toujours cru en la force dynamique de citoyens « de terrain », engagés, pragmatiques, soucieux de vivre au mieux tout simplement ! Nos représentants régionaux sont sur la même voie... les 20 ans à venir sont ambitieux mais à notre portée puisque bon nombre de projets sont déjà sur les rails !