Après 2013 (risques liés aux nouvelles technologies en matière d’usage de rayonnements ionisants)  puis 2015 (nécessité de la radioprotection, du brancardier au chirurgien avec le concours du patient acteur de son parcours de soin), EDA, en partenariat avec le Réseau Santé Qualité Hauts de France a organisé une 3e rencontre ayant pour objectifs d’évoquer la radioprotection dans le domaine médical :

  • Le souci permanent de la protection des personnels et des patients tout au long du parcours de soins, dans les établissements hospitaliers, à domicile mais aussi dans d’autres disciplines
  • Les recherches en radio sensibilité des tissus irradiés, effets à long terme des rayonnements ionisants sur les tissus sains à anticiper grâce à une connaissance plus fine de leurs évolutions potentielles
  • L’importance de l’information en équipe, de temps d’échanges et surtout de l’écoute de tous les acteurs
  • Le dialogue constant entre praticiens et le patient, acteur à part entière dans l’adaptation des traitements