Au Grau-du-Roi, au milieu d’un espace naturel remarquable, l’armée a construit il y a plus de 50 ans un stockage de carburants classé « Seveso seuil haut ». Aujourd’hui vieillissant, son statut de « site stratégique » lui permet d’échapper aux habituels contrôles. Des sites similaires existent ailleurs en France. Grau-du-Roi (Gard), reportage Le site n’apparaît ni sur les cartes officielles, ni dans la base de données en ligne des installations classées . Si vous demandez aux habitants voisins, ils vous diront qu’il est abandonné. « Ici, on l’appelle le ‘truc de l’Otan’. Personne ne sait que c’est encore en fonctionnement » , indique Cyril Larouzière, personnalité locale travaillant dans le tourisme, gérant du très fréquenté groupe Facebook « J’m le Grau-du-Roi » . Située au bout d’un chemin privé et non goudronné de quelques kilomètres, loin des habitations, de la vue des vacanciers et des locaux, l’installation classée [ 1 ] a réussi à se faire oublier, mais fonctionne encore. Au milieu des pins pignons et des dunes, à 500 mètres de la mer et d’une des plages emblématique et très fréquentée du Grau-du-Roi (Gard), six monticules, œuvres mi-archéologiques, mi-militaires, émergent. Les cuves d’hydrocarbures sont semi-enterrées, au milieu […]