La radioprotection dans le domaine médical

Dans la droite ligne de notre souci santé/environnement, il nous est apparu opportun de soulever la question de la radioprotection des patients bien-sûr mais aussi de toute la chaine des intervenants médicaux. Les progrès technologiques permettent d’énormes progrès en imagerie médicale mais nécessitent une formation accrue de l’ensemble du personnel, du brancardier au chirurgien.

Les nombreux contacts noués lors des diverses présences au sein des commissions post-accident (ASN) et surtout aux réunions dédiées aux recherches menées à l’IRSN  concernant les effets à long terme de l’exposition aux faibles doses nous ont conduits à nous focaliser sur une approche différente des risques liés à l’exposition aux rayonnements ionisants en l’abordant sous l’angle mesures de radioprotection dans le domaine médical, répondant à notre souci santé/environnement pour les personnels travaillant dans les milieux hospitaliers notamment et peu informés des risques encourus par l’exposition permanente aux faibles doses.

4 rencontres dédiées à la radioprotection dans le domaine médical ont été organisées 2013-2015-2017 et 2019  “entrée libre” dédiées au grand public mais surtout aux étudiants en radiologie et au personnel médical peu convié aux colloques médicaux réservés aux médecins et chirurgiens, en partenariat avec le Réseau Santé Qualité.

Un cycle qui a mis en avant la nécessité de former des conseillers en radioprotection  pour qu’ils fassent dorénavant partie du personnel de chaque hôpital ainsi que des physiciens médicaux au ceour des blocs opératoires pour accompagner les actes de chirurgie interventionnelle.

Des échanges riches et complémentaires, très appréciés par l’ensemble des participants qui nous encouragent à envisager une information à propos des sources radioactives de plus en plus utilisées dans de nombreux domaines industriels à l’horizon 2021.

Les quatre rencontres concernant la radioprotection dans le domaine médical

Rien trouvé.