EDA a mobilisé un collectif d’associations pour participer à l’enquête publique concernant l’installation de la Société belge Clarebout sur la zone portuaire de Dunkerque pour produire 1400 tonnes par jour de frites
Il s’agit essentiellement de dénoncer l’impact écologique d’une telle installation, gourmande en eau, au cœur d’un territoire en manque d’eau chronique comme l’attestent les arrêtés préfectoraux réguliers pour limiter les usages de l’eau : un contresens évident !
Voici notre contribution collective :