La gestion des déchets nucléaires devient particulièrement dramatique. Aucun pays n’a à ce jour mis en place une gestion satisfaisante des déchets hautement radioactifs à vie longue. En France, pays particulièrement concerné, après plus de quarante ans de production d’électricité nucléaire, de retraitement de déchets radioactifs, de recherches en laboratoires expérimentaux, aucune solution n’est encore trouvée même pour les déchets FAVL (faible activité vie longue) !

C’est l’ANDRA – Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radioactifs – qui est en charge de la préparation du dossier de construction puis d’exploitation du site d’enfouissement. L’IRSN est chargé d’en examiner le contenu et vient de demander des expertises complémentaires pour garantir une sûreté maximum avant la demande d’autorisation de la création du site.

Nous avons rédigé un cahier d’acteurs lors du débat public CIGEO